22 octobre 2020

Nokia annonce des bénéfices au premier trimestre, mais manque d’estimations de recettes en raison de la pandémie de Covid-19

Nokia Oyj a fait état jeudi d’une baisse de 2 % de son chiffre d’affaires au premier trimestre, ce qui ne correspond pas aux estimations des analystes. La société a en effet vu son chiffre d’affaires atteindre environ 200 millions d’euros, en grande partie parce que la pandémie de Covid-19 a perturbé l’approvisionnement en Chine. Elle a cependant réalisé un petit bénéfice grâce à la bonne demande pour ses nouveaux équipements de télécommunications 5G.

L’entreprise finlandaise, qui se bat avec la société chinoise Huawei et la société suédoise Ericsson, tente de renforcer sa gamme de produits 5G et se tourne tout particulièrement vers le déploiement par les sociétés de télécommunications américaines pour assurer sa croissance.

Nokia a fait état de revenus de janvier à mars de 4,9 milliards d’euros (5,33 milliards de dollars), sans compter les 5,1 milliards d’euros de consensus, selon les données de Refinitiv.

Ses rivaux, Ericsson et Huawei, ont enregistré une croissance de leurs revenus au cours du premier trimestre de l’année, aidés par une forte demande, les services de télécommunications permettant aux entreprises de travailler à distance pendant la pandémie.

A lire également : Samsung prévoit une baisse de ses bénéfices au deuxième trimestre avec le lancement de Covid-19, les ventes de téléviseurs

Nokia, qui a essayé de réduire les coûts des produits et les délais d’expédition, a déclaré que la réduction des coûts des produits se déroulait bien et qu’il y avait une augmentation des expéditions de son nouvel équipement 5G ReefShark.

Au premier trimestre, Nokia a réalisé un bénéfice sous-jacent de 1 cent par action, battant les prévisions des analystes concernant l’équilibre, et une perte de 2 cents par action à la même période l’année dernière.

La société a également réduit ses bénéfices annuels de 25 centimes d’euros à 23 centimes d’euros. Les analystes s’attendaient à 24 centimes d’euro.

A lire également : les ventes mondiales de Huawei augmentent de 19% malgré les “sanctions américaines” ; les bénéfices augmentent de 5,6%.

“Nous n’avons pas constaté de baisse de la demande au premier trimestre. Toutefois, à mesure que la situation de COVID-19 se développe, il est possible que l’offre et les livraisons se détériorent dans un certain nombre de pays et que certains clients réévaluent leurs plans de dépenses”, a déclaré le directeur général Rajeev Suri dans un communiqué.

En Inde, Nokia Oyj a récemment signé un accord pluriannuel avec Bharti Airtel pour déployer des solutions réseau dans les neuf cercles d’exploitation d’Airtel en Inde. Selon les analystes du secteur, l’accord pourrait valoir un milliard de dollars.

Nokia a déclaré que l’accord comprend la solution de réseau d’accès radio unique de Nokia, l’accès radio AirScale, la bande de base et les services connexes.

A lire également : Airtel signe un accord d’un milliard de dollars avec Nokia pour améliorer l’expérience du réseau 4G

Le déploiement, qui jettera également les bases de la connectivité 5G à l’avenir, verra environ 300 000 unités radio déployées sur plusieurs bandes de fréquences, dont 900 Mhz, 1800 Mhz, 2100 Mhz et 2300 Mhz, et devrait être achevé d’ici 2022.

Passionné de marketing, j'ai voulu étudier le référencement et la rédaction web pour assuré un bon marketing pour les site web. Je suis rédactrice bénévole sur ce site d'actualités sur les rubriques Société et International principalement.

Sophie Benoiton

Passionné de marketing, j'ai voulu étudier le référencement et la rédaction web pour assuré un bon marketing pour les site web. Je suis rédactrice bénévole sur ce site d'actualités sur les rubriques Société et International principalement.

Voir tous les articles de Sophie Benoiton →