9 août 2020

Nokia affiche une hausse surprise de ses bénéfices au deuxième trimestre avant le changement de PDG

Le fabricant finlandais d’équipements de réseaux de télécommunications Nokia a annoncé vendredi une hausse inattendue de son bénéfice sous-jacent pour le deuxième trimestre, dans le contexte de la pandémie de Covid-19, alors que son nouveau directeur général, Pekka Lundmark, prend ses fonctions samedi.

A la traîne derrière ses rivaux chinois Huawei et suédois Ericsson dans les ventes du réseau 5G, Nokia a déclaré que ses bénéfices sous-jacents d’avril-juin ont augmenté à 0,06 euros par action contre un bénéfice de 0,05 euros il y a un an, battant le consensus de 0,03 euros dans un sondage Refinitiv.

Nokia, qui avait prévenu d’un deuxième trimestre faible en raison du virus, a revu à la hausse ses prévisions pour 2020 concernant le bénéfice sous-jacent par action, qui se situe entre 0,2 et 0,3 euros, contre 0,18 à 0,28 euros auparavant.