19 septembre 2020

Merkel, Macron offre l’asile et la protection à la marine russe

La chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron ont déclaré jeudi qu’ils étaient prêts à offrir l’asile, une assistance médicale et une protection au critique du Kremlin, Alexei Navalny, qui est gravement malade après un empoisonnement présumé.

“Nous sommes clairement prêts à fournir toute l’assistance nécessaire à Alexander Navalny et à ses proches en termes de soins de santé, d’asile et de protection, c’est clair”, a déclaré M. Macron jeudi, lors d’une conférence de presse conjointe avec la chancelière allemande Angela Merkel dans sa forteresse méditerranéenne.

Les deux dirigeants se sont dits très inquiets de ce qui se passe sur Navalny. Mme Merkel a déclaré que les dirigeants européens demanderaient des explications sur les conditions de son empoisonnement.

“J’espère qu’il pourra se rétablir et naturellement, que ce soit en France ou en Allemagne, il pourra recevoir de notre part toute l’aide et le soutien médical nécessaires”, si une demande formelle est faite, a ajouté Mme Merkel.

Navalny, 44 ans, a commencé à se sentir mal dans un avion pour Moscou jeudi matin après avoir bu une tasse de thé dans un café de l’aéroport de Tomsk avant de prendre son vol depuis la ville sibérienne de Tomsk. L’avion a fait un atterrissage d’urgence à Omsk et Navalny a été transporté à l’hôpital, puis est tombé dans le coma.

Vendredi, le médecin-chef d’un hôpital en Sibérie a déclaré que les médecins n’avaient trouvé aucune trace de poison dans les tests effectués sur Navalny. Ils ont également refusé son transfert en Allemagne pour y recevoir un traitement médical, en invoquant son état instable.

Cette annonce est intervenue quelques heures après que les alliés de Navalny aient accusé le Kremlin de contrecarrer son évacuation médicale vers l’Allemagne, en invoquant le fait que son traitement dans l’hôpital sibérien, sous-équipé, pourrait mettre sa vie en danger.