10 août 2020

M. Loukachenko admet qu’il avait un coronavirus “asymptomatique”.

Le président du Belarus, Alexandre Loukachenko, a déclaré mardi qu’il avait été testé positif pour le coronavirus mais qu’il n’avait aucun symptôme.

“Vous rencontrez maintenant une personne qui a réussi à se remettre sur pied grâce au coronavirus. C’est ce que les médecins ont conclu hier. J’étais asymptomatique”, a déclaré M. Loukachenko.

Le Belarus a jusqu’à présent signalé 67 366 infections et 543 décès dus au virus. Loukachenko a maintes fois minimisé la gravité de la maladie, et a qualifié les craintes concernant la pandémie de “psychose de masse”.

Alors que la pandémie s’est étendue en avril, incitant d’autres pays à imposer des mesures de confinement strictes, on a pu voir Loukachenko jouer au hockey sur glace dans un lieu plein de spectateurs. Il a déclaré qu’il était plus préoccupé par l’impact économique du confinement que par le virus lui-même : “Plus de gens mourront du chômage et de la faim que le coronavirus”, a-t-il déclaré plus tôt.

Le président dirige le pays depuis 1994. Il se présente pour son sixième mandat lors des élections prévues le 9 août, et l’on s’attend à ce qu’il l’emporte.

La semaine dernière, les responsables des élections ont interdit aux deux principaux rivaux de Loukachenko d’entrer dans la course, ce qui a suscité des protestations antigouvernementales. Les précédentes élections présidentielles au Belarus ont été largement critiquées comme n’étant ni libres ni équitables.