19 septembre 2020

L’Ukraine gèle ses relations diplomatiques avec la Biélorussie et se joint à la condamnation de la répression par l’UE

L’Ukraine a gelé ses contacts avec le Belarus et s’est jointe à l’Union européenne pour condamner les récentes élections chez son voisin du nord comme n’étant ni libres ni équitables, a déclaré vendredi le ministre des affaires étrangères Dmytro Kuleba.

“Nous mettons tous les contacts sur pause jusqu’à ce que la situation au Belarus se stabilise”, a déclaré M. Kuleba, ajoutant que l’Ukraine prendrait une décision sur l’imposition de sanctions au Belarus après avoir vu ce que ferait l’UE.

Le Belarus a été secoué par trois semaines de protestations et de grèves après que le président Alexandre Loukachenko, qui dirige le pays depuis 1994, ait remporté une victoire écrasante aux élections du 9 août. Le vote a été dénoncé par les responsables de l’UE, et a obligé Loukachenko à se tourner vers Moscou pour obtenir son soutien.

L’opposition affirme que le principal challenger de Loukachenko, Svetlana Tikhanovskaya, a été le vainqueur légitime et souhaite de nouvelles élections. Le comité électoral a déclaré que Tskihanouskaya n’avait remporté que 10% des voix, contre 80% pour Loukachenko.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé à de nouvelles élections mais a déclaré qu’il appartenait aux Biélorusses de choisir leur dirigeant. Le Bélarus a répondu en disant qu’il n’avait pas besoin des conseils de l’Ukraine, selon les médias locaux.