20 septembre 2020

L’Ouzbékistan reporte la signature d’un contrat de centrale nucléaire avec la Russie

L’Ouzbékistan n’est pas encore prêt à signer un contrat avec la Russie pour la construction d’une centrale nucléaire dans la république. “Les parties travaillent toujours à un contrat détaillé”, a déclaré Spoutnik Tajikistan en citant le vice-ministre ouzbek de l’énergie Sherzod Khodjaev comme disant.

Début septembre 2018, les gouvernements de l’Ouzbékistan et de la Russie ont signé un accord de coopération pour la construction de centrales nucléaires sur le territoire de la république d’Asie centrale.

La corporation atomique d’État russe Rosatom prévoit de construire un complexe de deux unités de puissance de la génération 3+ avec des réacteurs VVER-1200. Le site prioritaire pour la construction de la centrale a été choisi un site près du lac Tuzkan dans la région de Jizzakh.

“Je peux dire que nous sommes à la ligne d’arrivée pour discuter de tous les détails du contrat, mais nous ne sommes pas encore prêts pour la signature”, a déclaré M. Khodjayev dans une interview avec le média en ligne podrobno.uz, en répondant à une question sur le moment de la signature du contrat.

Le ministre adjoint a déclaré qu’en ce moment, les parties travaillent sur les détails techniques et financiers pour signer un contrat à des conditions mutuellement avantageuses “sans divergences”.

M. Khodjayev a noté que les autorités des deux pays n’imposent pas de conditions strictes aux termes de la signature. “A certains moments, il est préférable de le faire un peu plus tard, mais à des conditions beaucoup plus intéressantes”, a déclaré le chef adjoint du ministère ouzbek de l’énergie.

En février 2019, le président de l’Ouzbékistan Chavkat Mirziyoyev a approuvé le concept de développement de l’énergie nucléaire dans le pays pour 2019-2029. Le document stipule que la construction de la centrale nucléaire devrait commencer en 2022 grâce à un prêt du gouvernement russe.