18 septembre 2020

Loukachenko remet des médailles pour services distingués à la police anti-émeute accusée de torture et de disparitions forcées

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a signé un décret pour décerner à plus de 300 membres des forces de sécurité la médaille “Pour service impeccable”, quelques jours après une violente répression des manifestations post-électorales. Au moins deux manifestants ont été tués et des milliers ont été détenus lors de la répression post-électorale.

Loukachenko, qui dirige le pays depuis 1994, a remporté une victoire écrasante lors des élections du 9 août. Ce vote, qui a déclenché des protestations massives, a été dénoncé par des responsables de l’UE. L’opposition affirme que le principal challenger de Loukachenko, Svetlana Tikhanovskaya, a été le vainqueur légitime et souhaite de nouvelles élections.

Des milliers d’ouvriers d’usine se sont mis en grève dans le pays et ont soutenu les manifestants.

Lundi, Loukachenko a déclaré que les citoyens ont été battus parce qu’ils “se sont précipités sur les flics eux-mêmes”. Il a qualifié les grèves de “coup de poignard dans le dos” des autorités.