22 septembre 2020

Loukachenko rejette les appels à un nouveau vote, la dirigeante de l’opposition se dit prête à prendre la tête

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a organisé dimanche un rassemblement avec environ 50 000 personnes et a rejeté les appels à la répétition du vote qui lui a permis d’obtenir un sixième mandat.

Pendant ce temps, l’opposition a organisé un rassemblement beaucoup plus important avec environ 200 000 personnes lors de la huitième journée de manifestations anti-gouvernementales qui se sont poursuivies après la victoire écrasante de Loukachenko aux élections du 9 août. Le président dirige le pays depuis 1994. Le vote a été dénoncé par des fonctionnaires de l’UE.

“Si nous suivons leur exemple (et que nous relançons les élections), nous périrons en tant qu’État”, a déclaré M. Loukachenko. Ses commentaires sont arrivés un jour après que lui et le président russe Vladimir Poutine aient convenu de maintenir une alliance étroite.

La principale concurrente de Loukachenko aux élections, Svetlana Tikhanovskaya, 37 ans, a déclaré que le comportement passé des agents de la force publique serait pardonné s’ils changeaient de camp par rapport au gouvernement de Loukachenko : “Je suis prête à prendre mes responsabilités et à agir en tant que leader national afin que le pays se calme et entre dans un rythme normal”, a-t-elle déclaré.

Quelque 7 000 manifestants ont été détenus par les autorités dans le cadre de la répression post-électorale, avec des centaines de blessés et au moins deux morts, selon les médias locaux. Le ministère de l’intérieur a déclaré qu’il n’y avait pas eu d’arrestations lors des rassemblements.