22 septembre 2020

L’OPEP a réduit la production de pétrole de 1,25 mbpj en juin, selon Petro-Logistics

LONDRES (Reuters) – L’OPEP a réduit sa production de pétrole en juin de 1,25 million de barils par jour (bpj) par rapport aux niveaux de mai, alors qu’elle travaille à la mise en œuvre d’un accord de limitation des approvisionnements avec la Russie et d’autres alliés, selon les estimations de la société de traçage de pétroliers Petro-Logistics.

L’OPEP et ses alliés, un groupe connu sous le nom d’OPEP+, ont convenu de réduire l’offre d’un niveau record de 9,7 millions de bpj à partir du 1er mai pour compenser la chute du prix du pétrole et de la demande déclenchée par la crise du coronavirus. La part de l’OPEP dans cette réduction est de 6,084 millions de bpj.

“En excluant l’Iran, la Libye et le Venezuela, qui ne font pas partie de l’accord de réduction, l’approvisionnement de l’OPEP-10 reste à environ 1,55 million de bpj de la conformité totale”, a déclaré Petro-Logistics dans un courriel.

“L’Irak, le Nigeria et le Koweït sont les principaux pays qui ont réduit leur offre depuis mai, avec des coupes plus limitées de la part de l’Arabie Saoudite, des EAU et de l’Angola”.

(Reportage d’Alex Lawler ; Rédaction de David Goodman)

(Seuls le titre et l’image de ce rapport ont pu être retravaillés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux syndiqué).