20 septembre 2020

L’Italie autorisera le retour de certains navires de croisière dans le courant du mois

Le gouvernement italien a autorisé son secteur des croisières à reprendre la navigation dans les eaux méditerranéennes, après plusieurs mois de fermeture, afin de relancer son économie.

L’annonce a été faite vendredi par le Premier ministre du pays, Giuseppe Conte, qui a déclaré que l’Italie rouvrira ses frontières aux navires de croisière à partir du 15 août.

Au cours du week-end, la Mediterranean Shipping Company (MSC), une société privée basée à Genève, a déclaré qu’elle aura deux départs de ports italiens ce mois-ci, à partir du 16 août.

La compagnie, qui a été le premier opérateur mondial à annoncer la reprise de ses activités après que l’épidémie de coronavirus ait paralysé tous les voyageurs, prévoit de procéder à un test par écouvillonnage de chaque passager juste avant l’embarquement, et ceux qui seront trouvés positifs ou qui présenteront des symptômes de maladie se verront refuser l’embarquement.

De même, Costa Cruises, propriété de Carnival Corporation, a annoncé mardi qu’elle prévoyait de reprendre ses voyages au départ des ports italiens début septembre, avec ses navires opérant dans le cadre du “Protocole de sécurité Costa”, c’est-à-dire les nouvelles réglementations élaborées conformément aux directives sanitaires italiennes et européennes.

Selon les chiffres publiés par la Cruise Lines International Association (CLIA), l’industrie italienne des croisières représente jusqu’à 14,5 milliards d’euros et soutient près de 53 000 emplois, ce qui en fait la plus grande industrie d’Europe.

Au cas où les opérations de croisière en Europe resteraient suspendues pendant tout le mois d’août, la CLIA a prévu une perte économique d’environ 25,5 milliards d’euros.

Le retour de l’industrie des croisières intervient à un moment plutôt difficile, alors que plusieurs États européens font état d’une augmentation alarmante des infections à COVID-19, et dans un contexte de préoccupations croissantes concernant la sécurité des navires de croisière, avec des centaines de cas enregistrés sur plusieurs navires.