20 septembre 2020

L’Iran exécute le champion de lutte | Nouvelle Europe

Le lutteur iranien Navid Afkari a été exécuté après avoir été reconnu coupable d’avoir poignardé à mort un agent de sécurité, ont rapporté les médias d’Etat.

Les autorités ont accusé Afkari, 27 ans, d’avoir poignardé l’employé de la compagnie des eaux dans la ville de Shiraz, dans le sud du pays. L’Iran a diffusé ses aveux télévisés la semaine dernière. Cependant, il a déclaré avoir été torturé pour obtenir des aveux. Les autorités iraniennes ont nié les accusations de torture.

Dans un enregistrement divulgué par l’organisation des droits de l’homme Amnesty International, Afkari déclare : “Si je suis exécuté, je veux que vous sachiez qu’une personne innocente, même si elle a essayé et s’est battue de toutes ses forces pour être entendue, a été exécutée”.

Les fonctionnaires ont déclaré qu’Afkari avait été exécuté “ce matin après que des procédures légales aient été menées à bien sur l’insistance des parents et de la famille de la victime”. Il a été exécuté par pendaison, selon les médias d’Etat.