18 septembre 2020

L’Iran affirme que l’avion de ligne ukrainien abattu a été touché par deux missiles à 25 secondes d’intervalle

L’Organisation de l’aviation civile iranienne a déclaré dimanche que l’analyse des boîtes noires d’un avion de ligne ukrainien abattu a montré qu’il avait été touché par deux missiles à 25 secondes d’intervalle et que les personnes à bord étaient toujours en vie après la première frappe.

Les 176 personnes à bord de l’avion ont été tuées le 8 janvier. Le contenu des enregistrements des voix et des données du cockpit a été envoyé en France pour être lu en juillet. Téhéran a déjà admis qu’il avait accidentellement abattu l’avion de ligne. L’incident s’est produit à un moment de tension avec les États-Unis.

Le capitaine Touraj Dehghani Zangeneh a déclaré que les boîtes noires n’ont que 19 secondes de conversation après la première explosion : “Dix-neuf secondes après que le premier missile ait touché l’avion, les voix des pilotes à l’intérieur du cockpit, indiquaient que les passagers étaient vivants … 25 secondes plus tard, le second missile a touché l’avion”, a-t-il déclaré à la télévision d’État.

Les forces iraniennes étaient en état d’alerte au moment de la tragédie, qui s’est produite quelques heures après que l’Iran ait lancé des missiles sur une base militaire irakienne abritant des troupes américaines. Ces frappes étaient en représailles au drone américain qui a tué un général iranien de haut rang, Qasem Soleimani.

“L’analyse des données des boîtes noires ne doit pas être politisée”, a déclaré M. Zanganeh.

Des responsables iraniens et ukrainiens ont tenu des discussions sur les indemnisations à verser aux familles des victimes. Un autre cycle de discussions est prévu pour le mois d’octobre.