9 août 2020

L’ex-PM de Malaisie reconnu coupable de greffe

L’ancien premier ministre malaisien Najib Razak a été reconnu coupable de corruption et condamné mardi à 12 ans de prison pour le pillage de plusieurs milliards de dollars du fonds d’investissement d’État 1MDB.

Najib a été condamné à 12 ans de prison pour un chef d’abus de pouvoir, 10 ans pour 3 chefs d’accusation d’abus de confiance et 10 ans pour 3 chefs d’accusation de blanchiment d’argent, ainsi qu’à une amende de 49,4 millions de dollars. Toutefois, il risque jusqu’à 12 ans de prison, car les peines seront cumulées.

Le parti de Najib est le plus grand bloc de l’actuelle alliance nationaliste malaise, qui a été formée en mars après qu’un coup politique du parti de l’actuel Premier ministre Muhyiddin Yassin ait renversé l’ancien gouvernement.

Peu après son entrée en fonction en 2009, Najib a mis en place le 1MDB pour accélérer le développement économique du pays, mais le fonds a accumulé des milliards de dettes.

Les enquêteurs américains affirment qu’au moins 6,3 milliards de dollars lui ont été volés et blanchis par les associés de Najib pour financer des films hollywoodiens et acheter des hôtels et des articles de luxe. Plus de 980 millions de dollars provenant de ce fonds auraient atterri sur les comptes bancaires de Najib.

Najib a déclaré qu’il ferait appel. Il insiste sur le fait qu’il a été induit en erreur par des banquiers véreux et que les poursuites engagées contre lui sont de nature politique.