12 août 2020

L’ex-femme du PDG d’Amazon, Jeff Bezos, fait don de 1,7 milliard de dollars pour des causes sociales

MacKenzie Scott, ancienne épouse du PDG d’Amazon, Jeff Bezos, a annoncé mardi (heure locale) qu’elle avait donné environ 1,7 milliard de dollars à des groupes impliqués dans des causes philanthropiques telles que les soins de santé, les droits des LGBT et la justice raciale.

Scott, qui dit avoir changé de nom de famille après son divorce de Bezos l’année dernière, a écrit dans un post partagé sur Medium – une plateforme de publication en ligne – qu’elle s’engageait à donner la majorité de sa richesse “à la société qui l’a générée”, rapporte The Hill.

La valeur nette de cette femme de 50 ans est de 60,4 milliards de dollars, ce qui fait d’elle la 13e personne la plus riche de l’indice des milliardaires de Bloomberg.

“Comme beaucoup, j’ai regardé la première moitié de 2020 avec un mélange de chagrin et d’horreur. La vie ne cessera jamais de trouver de nouveaux moyens de mettre en évidence les inégalités de nos systèmes ou de nous faire prendre conscience qu’une civilisation aussi déséquilibrée est non seulement injuste mais aussi instable. Ce qui me remplit d’espoir, c’est la pensée de ce qui arrivera si chacun de nous réfléchit à ce qu’il peut offrir”, a-t-elle déclaré.

“Les opportunités qui découlent du simple hasard de la couleur de la peau, de l’orientation sexuelle, du sexe ou du code postal peuvent avoir produit des ressources qui peuvent être de puissants leviers de changement”, a-t-elle ajouté.

Mme Scott a déclaré qu’elle avait chargé une équipe de conseillers à but non lucratif, l’automne dernier, d’identifier “les organisations ayant un impact majeur sur diverses causes”.

Son poste comprenait une ventilation de l’affectation des fonds, dont plus de 586 millions de dollars sont consacrés à l’égalité raciale et 125 millions de dollars à la lutte contre le changement climatique.

Le NAACP Legal Defense and Educational Fund, le George W Bush Presidential Center, l’Advancement Project et Educate Girls sont quelques-uns des groupes à but non lucratif qui ont reçu les dons, selon The Hill.

Le divorce entre Bezos, l’homme le plus riche du monde, et Scott lui aurait donné 25 % des actions de Bezo en Amazonie, faisant d’elle l’une des femmes les plus riches du monde.

En mai de l’année dernière, Scott a signé le Giving Pledge, une campagne visant à encourager les personnes extrêmement fortunées à consacrer la majorité de leur fortune à des causes philanthropiques. Cette campagne a été fondée par le co-fondateur de Microsoft, Bill Gates, et sa femme Melinda en 2010. Plus de 200 personnes parmi les plus riches du monde ont signé la promesse de don.

Cependant, Bezos, qui n’a pas participé à l’initiative, a annoncé le lancement du Fonds Bezos pour la Terre en début d’année, une initiative qui engagera 10 milliards de dollars pour lutter contre le changement climatique.

(Seuls le titre et l’image de ce rapport ont pu être retravaillés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux syndiqué).