27 octobre 2020

L’Europe surpasse les États-Unis en termes de nouveaux cas quotidiens de COVID

Cette semaine, l’Europe a établi un record de nouvelles infections par COVID, dépassant les États-Unis en termes de nombre de cas par habitant. Les nouveaux cas en Europe ont dépassé les États-Unis le mois dernier, et les cas au sein de l’UE étaient plus nombreux que les cas américains la semaine dernière.

Hans Kluge, directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé pour l’Europe, a averti jeudi que le taux de mortalité sur le continent cet hiver pourrait être cinq fois plus élevé que le pic d’avril si des mesures efficaces ne sont pas prises.

La France, l’Allemagne, l’Italie, la Pologne, les Pays-Bas, la Croatie, la Slovaquie et la République tchèque ont tous enregistré des records jeudi. Les autorités sanitaires ont averti que les taux de mortalité, bien que bien inférieurs au pic d’avril, sont également en hausse.

Le premier ministre britannique Boris Johnson avait auparavant ordonné la fermeture des pubs dans les zones les plus touchées. Jeudi, l’Italie a signalé 8 804 cas, son plus grand nombre quotidien pendant la pandémie.

La France est devenue un point chaud, avec 120 000 cas au cours de la semaine dernière. Les autorités ont averti que les patients du COVID pourraient représenter jusqu’à 90 % de la capacité des unités de soins intensifs d’ici la fin octobre.

L’Allemagne met également en place de nouvelles restrictions : “Nous ne pouvons pas nous permettre, économiquement, d’avoir une deuxième vague avec les mêmes conséquences que celles qui se sont produites au printemps. Cela signifie que nous devons faire tout notre possible pour maîtriser le nombre d’infections et pour retrouver les contacts”, a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel. Jeudi, le pays a enregistré un record de 6 638 nouvelles infections.