9 août 2020

L’Espagne espère ne pas avoir à fermer sa frontière terrestre avec la France

Mercredi, l’Espagne a exprimé l’espoir qu’il ne serait pas nécessaire de fermer la frontière avec la France, la situation du coronavirus en Catalogne étant sous contrôle.

Les responsables de Madrid ont exprimé leurs inquiétudes après que le premier ministre français Jean Castex n’ait pas exclu, dimanche, de fermer la frontière.

“Avec les dernières données dont nous disposons en Aragon et en Catalogne, nous sommes un peu plus optimistes. La Catalogne a déjà réduit le nombre d’infections au cours des trois derniers jours. Espérons qu’avec ces meilleures données, nous n’aurons pas à fermer une frontière qui, pour nous, est très importante pour la mobilité avec nos partenaires européens”, a déclaré le ministre du tourisme, Reyes Maroto.

La semaine dernière, environ 160 000 personnes en Catalogne sont retournées en isolement. Le pays a réussi à ralentir le nombre de nouvelles infections après le pic d’avril, mais juste au moment où les restrictions ont été levées, une nouvelle vague d’infections est apparue, principalement autour des villes catalanes de Barcelone et de Lérida.

Les responsables de la santé ont déclaré lundi que les nouveaux cas dans le pays sont passés de 8 infections pour 100 000 habitants à 27 pour 100 000. La Catalogne a enregistré 63 nouveaux cas mardi, 70 lundi et 994 dimanche, contre un pic de 1 226 samedi.

Le ministre de la santé, Salvador Illa, a déclaré que les groupes actifs en Espagne sont principalement liés aux fêtes, aux événements familiaux et à la récolte des fruits.