6 août 2020

Les ventes d’automobiles en Chine ont diminué de 22,4 % au premier semestre 2020 ; elles ont augmenté de 1,8 % en juin

Les ventes d’automobiles en Chine ont augmenté de 1,8 % en juin par rapport à l’année précédente, mais ont chuté de plus de 10 % au cours du premier semestre 2020 après la fermeture du pays pour lutter contre le coronavirus, a indiqué vendredi un groupe industriel.

En juin, les ventes de SUV, de berlines et de mini-fourgonnettes sur le plus grand marché mondial de l’industrie ont atteint 1,8 million, selon l’Association chinoise des constructeurs automobiles.

C’est une baisse par rapport aux 7 % de mai, suite à la réouverture de l’économie, mais un rebond par rapport à la chute record de 81,7 % de février, après la fermeture des concessionnaires et autres entreprises pour contenir l’épidémie de virus.

Pour les six mois de juin, les ventes ont diminué de 22,4 % par rapport à l’année précédente, selon CAAM.

Les ventes totales de véhicules, y compris les camions et les bus, ont augmenté de 11,6 % en juin pour atteindre 2,3 millions.

La demande était déjà faible avant l’épidémie en raison de la nervosité des consommateurs face au ralentissement de l’économie et des tensions commerciales avec Washington. Les ventes ont chuté de 9,6 % l’année dernière, soit la deuxième baisse annuelle consécutive.

Cela a nui aux constructeurs automobiles mondiaux qui se tournent vers la Chine pour stimuler la croissance de leurs ventes.

Elle comprime également les flux de trésorerie à un moment où les marques mondiales et chinoises dépensent des milliards de dollars pour développer des véhicules électriques sous la pression des quotas de vente gouvernementaux.

La demande de véhicules électriques s’est affaiblie l’année dernière après que Pékin a réduit les subventions qui ont contribué à faire de la Chine leur plus grand marché, représentant la moitié des ventes mondiales. Le gouvernement a déclaré en avril qu’il prolongerait les subventions jusqu’en 2020 pour soutenir les ventes.

En juin, les ventes de véhicules hybrides essence-électricité et de véhicules électriques purs ont chuté de 33,1 % par rapport à l’année précédente, pour atteindre 104 000 unités, selon le CAAM. Pour le premier semestre, les ventes ont diminué de 37,4% à 393.000.

Au cours du premier semestre, les ventes de VLT ont également diminué de 14,9 % par rapport à l’année précédente, tandis que les ventes de berlines ont chuté de 26 %.

Les ventes des marques chinoises ont chuté de 11,6 % en juin par rapport à l’année précédente, pour atteindre 590 000 unités. Leur part de marché a diminué de 5 points de pourcentage par rapport à la même période l’année dernière, pour atteindre 33,5 %.

(Seuls le titre et l’image de ce rapport ont pu être retravaillés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux syndiqué).