7 août 2020

Les troupes françaises tuent le chef d’Al-Qaida au Maghreb islamique au Mali

Abdelmalek Droukdel, chef du groupe terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique, avait été tué par les troupes françaises dans le nord du Mali, a déclaré la ministre française de la défense, Florence Parly.

“Les troupes françaises soutenues par des partenaires ont neutralisé le 3 juin l’émir d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), Abdelmalek Droukdel, et nombre de ses proches lors d’une opération dans le nord du Mali”, a écrit Parly sur sa page Twitter vendredi dernier.

Le ministre a ajouté que M. Droukdel avait dirigé toutes les opérations de l’AQMI en Afrique du Nord et dans la région du Sahel.

La situation au Mali a été déstabilisée en 2012 lorsque les militants touaregs se sont emparés de vastes territoires dans la partie nord du pays. Le conflit s’est encore aggravé en raison des activités des islamistes, des forces fidèles à l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi ainsi que de l’ingérence française.

L’AQMI opère en Afrique du Nord et au Sahel depuis 2007.