15 août 2020

Les talibans et le gouvernement afghan déclarent un cessez-le-feu de trois jours pendant la fête de l’Aïd

Le gouvernement afghan et les talibans ont annoncé un cessez-le-feu de trois jours pour la fête musulmane de l’Aïd al-Adha qui commence le vendredi.

“Tous les moudjahidin ont pour instruction de ne pas mener d’opération contre l’ennemi pendant les trois jours et nuits de l’Aïd”, ont déclaré les talibans, ajoutant qu’ils riposteraient s’ils étaient attaqués.

Le gouvernement afghan a déclaré qu’il avait ordonné à ses forces de sécurité d’observer le cessez-le-feu qui fait suite à des semaines de violence croissante.

“J’espère que les deux parties respecteront leurs engagements et passeront rapidement aux négociations intra-afghanes”, a tweeté Ross Wilson, chargé d’affaires à l’ambassade des États-Unis à Kaboul.

Dans le cadre de l’accord américano-taliban signé en février, le gouvernement afghan est censé libérer jusqu’à 5 000 prisonniers talibans tandis que les insurgés libéreraient environ 1 000 membres des forces de sécurité afghanes.

L’échange de prison a été retardé en raison d’une querelle politique entre le président Ashraf Ghani et son rival Abdullah Abdullah. Le 17 mai, les deux dirigeants sont parvenus à un accord de partage du pouvoir.

Bien que les talibans se soient abstenus d’attaquer les forces américaines, les militants continuent d’attaquer les forces de sécurité afghanes. Depuis l’accord entre les Etats-Unis et les talibans, 3.560 membres des forces de sécurité afghanes ont été tués lors d’attaques menées par des militants, a déclaré mardi Ghani.

Il a ajouté que les pourparlers de paix intra-afghans retardés pourraient commencer “dans une semaine”, après l’achèvement de l’échange de prisonniers. À ce jour, Kaboul a libéré environ 4 000 militants et les Talibans près de 800 membres des forces gouvernementales.