8 août 2020

Les sanctions américaines sur le réseau maritime iranien entrent en vigueur : Mike Pompeo

Les Etats-Unis ont activé les sanctions qu’ils avaient préparées contre la compagnie Islamic Republic of Iran Shipping Lines (IRISL) pour avoir prétendument transporté des cargaisons d’armes de destruction massive (ADM), a déclaré le secrétaire d’Etat Mike Pompeo dans un communiqué lundi.

“Aujourd’hui, les sanctions contre l’IRISL et sa filiale basée à Shanghai, E-Sail Shipping Company Ltd (E-Sail) sont entrées en vigueur”, a déclaré M. Pompeo. “Il y a six mois, j’ai annoncé que les États-Unis prendraient des mesures contre ces entités en vertu du décret 13382, qui vise les proliférateurs d’ADM et leurs partisans”.

L’imposition des sanctions a été retardée de 180 jours afin de laisser aux exportateurs de biens humanitaires vers l’Iran suffisamment de temps pour trouver d’autres méthodes d’expédition, a expliqué M. Pompeo.

“Maintenant … ceux qui, dans les secteurs commercial et maritime, font des affaires avec l’Iran doivent utiliser des transporteurs ou des méthodes d’expédition autres que l’IRISL ou E-Sail ; tout gouvernement, entité ou individu qui choisit de continuer à faire des affaires avec l’IRISL et/ou E-Sail risque maintenant de s’exposer aux sanctions américaines sur les ADM”, selon la déclaration.

L’IRISL a transporté à plusieurs reprises des articles liés aux programmes militaires et de missiles balistiques de l’Iran et est également un transporteur de longue date d’autres articles sensibles à la prolifération, y compris des articles contrôlés par le Groupe des fournisseurs nucléaires, a déclaré M. Pompeo.