7 août 2020

Les recettes des ventes d’or en Russie dépassent celles du pétrole pour la première fois depuis 1994

Pour la première fois depuis 1994, la Russie a gagné plus d’argent avec ses exportations d’or qu’avec ses exportations de gaz, selon les données publiées par la banque centrale et le Service fédéral des douanes.

Les statistiques sont surprenantes pour la Russie, dont les exportations de gaz sont traditionnellement le premier produit d’exportation sur l’échelle des revenus. Gazprom a le monopole des ventes de gaz par gazoduc en Russie.

En raison de l’incertitude économique liée à la pandémie de coronavirus, le prix de l’or a atteint cette semaine son plus haut niveau depuis neuf ans, se négociant à plus de 1 800 dollars l’once.

En avril et mai, le pays a vendu au total 65,4 tonnes d’or à l’étranger pour une valeur de 3,55 milliards de dollars, tandis que les exportations de gaz ont chuté à seulement 2,4 milliards de dollars, le niveau le plus bas depuis 2002.

Au cours de la même période l’année dernière, la Russie a exporté pour seulement 247 millions de dollars d’or. En 2019 dans son ensemble, la Russie a exporté pour 5,7 milliards de dollars d’or, dont la majorité a été vendue à la Grande-Bretagne.

Les autres raisons de l’augmentation des exportations d’or cette année sont la décision de la banque centrale de ne pas acheter d’or pour l’instant, ainsi que le début d’une saison d’extraction d’or, ont expliqué les analystes.