23 octobre 2020

Les protestations de masse se poursuivent en Biélorussie

Des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues de Minsk dimanche pour un rassemblement massif contre la réélection du président Alexandre Loukachenko et une répression brutale des manifestants.

Les protestations sont entrées dans un 15e jour. La foule était estimée à plus de 100 000 personnes. Les manifestants ont crié “Partez !” et “Sortez !” en demandant à Loukachenko de se retirer.

Le président, qui dirige le pays depuis 1994, a remporté une victoire écrasante lors des élections du 9 août. Ce vote a été dénoncé par des fonctionnaires de l’UE. L’opposition affirme que le principal challenger de Loukachenko, Svetlana Tikhanovskaya, a été le vainqueur légitime et souhaite de nouvelles élections. Mme Tikhanovskaya s’est installée en Lituanie après le vote.

De grandes manifestations ont également eu lieu dans d’autres villes du Belarus, ainsi qu’en Lituanie. Auparavant, Loukachenko avait ordonné à l’armée de prendre des “mesures strictes” contre ce qu’il a décrit comme des plans soutenus par l’étranger pour une “révolution de couleur” dans le pays.

Un Conseil de coordination de l’opposition a été créé la semaine dernière pour élaborer une stratégie de transition du pouvoir, mais les autorités biélorusses ont ouvert une enquête criminelle sur sa formation.

M. Tikhanovskaya doit rencontrer lundi le secrétaire d’État adjoint américain Stephen Biegun en Lituanie, alors que les États-Unis et l’Europe approfondissent leur engagement diplomatique pour mettre fin à la crise.