Les malheurs de Covid-19 : La semaine dernière, les demandes d’allocations de chômage aux États-Unis ont atteint près de 1,5 million

Les malheurs de Covid-19 : La semaine dernière, les demandes d’allocations de chômage aux États-Unis ont atteint près de 1,5 million

26 juin 2020 Non Par Arthur Troibras

Le nombre de demandes d’allocations de chômage aux États-Unis a atteint 1,48 million la semaine dernière, malgré les efforts continus de réouverture dans tout le pays au milieu de la pandémie de Covid-19, a déclaré le ministère du travail.

Au cours de la semaine se terminant le 20 juin, le nombre d’Américains demandant des allocations de chômage a diminué de 60 000 par rapport à la semaine précédente pour atteindre 1 480 000, ce qui représente la douzième baisse hebdomadaire consécutive, mais reste un record historique, a déclaré l’agence de presse Xinhua dans un rapport publié jeudi.

Selon les derniers chiffres, 47 millions de demandes initiales d’allocations de chômage ont été déposées au cours des 14 dernières semaines, alors que la récession provoquée par le Covid-19 se répercute sur le marché du travail, indiquant une augmentation des retombées économiques.

Le rapport de jeudi a également montré que la moyenne mobile de quatre semaines, une méthode pour aplanir la volatilité des données, a diminué de 160 750 pour atteindre 1,6 million.

Les plus fortes augmentations des demandes initiales pour la semaine se terminant le 13 juin ont été enregistrées dans les États de l’Oklahoma, du Texas, du New Jersey, de New York et de la Louisiane.

Le taux de chômage anticipé corrigé des variations saisonnières était de 12,3 % pour la semaine se terminant le 13 juin, soit une baisse de 0,3 point de pourcentage par rapport à la semaine précédente, selon le rapport.

Le nombre total de personnes ayant demandé des prestations dans tous les programmes pour la semaine se terminant le 6 juin était de 30,6 millions, soit une augmentation de 1 294 309 par rapport à la semaine précédente, selon le rapport.

Jeudi également, le département du commerce a indiqué que l’activité économique au premier trimestre s’est contractée à un taux annuel de 5,0 % selon la troisième estimation, ou estimation finale, non révisée par rapport à la deuxième estimation.

Plusieurs États américains ont récemment connu une hausse des affaires Covid-19, alors que les entreprises continuent de reprendre leurs activités dans tout le pays, ce qui jette une ombre sur la voie actuelle de la réouverture et suscite des incertitudes quant à la perspective de la reprise économique.

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse mercredi ses prévisions pour l’économie mondiale dans le contexte des retombées de l’accord Covid-19, prévoyant une contraction de 4,9 % en 2020.

L’économie américaine devrait se contracter de 8 % cette année, selon le FMI.