19 octobre 2020

Les hôpitaux français “risquent d’être submergés” par les coronavirus

Les médecins français ont exhorté le gouvernement à faire plus pour éviter un retour de la pandémie de coronavirus, les ministres ayant suivi les ordres du président Emmanuel Macron de ne pas imposer un nouveau verrouillage national.

Patrick Bouet, responsable de l’Ordre national des médecins, a déclaré que le système de santé pourrait bientôt être débordé malgré les nouvelles restrictions imposées à Marseille et, dans une moindre mesure, à Paris et à d’autres villes. Bouet a suggéré que le ministre de la santé Olivier Veran aurait dû être beaucoup plus sévère la semaine dernière lorsqu’il a annoncé de nouvelles restrictions locales. “Nous ne voulons pas confiner le pays à nouveau”, a déclaré M. Veran.

Ces restrictions font suite aux 14 412 nouvelles infections signalées par les autorités françaises samedi dernier. Le pays compte désormais des dizaines de décès hospitaliers par jour, contre une poignée seulement à la fin du mois de juillet et au début du mois d’août.

En vertu des nouvelles mesures, les entreprises d’accueil à Marseille fermeront pendant sept jours à partir de ce soir. Le maire de Marseille, Michele Rubirola, a déclaré qu’elle n’avait pas été consultée sur la décision d’appliquer un deuxième verrouillage dans la région : “Je ne laisserai pas les Marseillais devenir les victimes de décisions politiques que personne ne comprend”, a-t-elle déclaré.

Le nombre total d’infections en France est maintenant de 497 237, ce qui en fait le deuxième foyer le plus important d’Europe occidentale, derrière l’Espagne.