10 août 2020

Les faillites de petites et moyennes entreprises pourraient tripler, avertit le FMI

Le Fonds monétaire international a averti que le taux de faillite des petites et moyennes entreprises pourrait tripler cette année en l’absence d’un soutien gouvernemental suffisant, menaçant de bloquer la reprise économique et de provoquer une instabilité financière.

Une analyse des services du FMI portant sur 17 pays suggère que les faillites des entreprises pourraient atteindre 12 %, contre 4 % avant la pandémie, a indiqué le FMI dans un rapport publié jeudi.

L’Italie connaîtrait la plus forte augmentation en raison d’une forte baisse de la demande globale et de la part élevée de la production dans les industries à forte intensité de contact. Dans l’ensemble du Groupe des 20, les allégements d’impôts et de cotisations de sécurité sociale, les subventions et les bonifications d’intérêts ont constitué un important remède, a déclaré le FMI.