Les États-Unis vont engager des poursuites contre Google pour avoir monopolisé les annonces en ligne

Les États-Unis vont engager des poursuites contre Google pour avoir monopolisé les annonces en ligne

Non Par Sophie Benoiton

Les régulateurs fédéraux et étatiques des Etats-Unis se préparent à engager des poursuites contre Google pour abus de position dominante dans le domaine de la recherche et de la publicité en ligne, afin d’étouffer la concurrence et d’augmenter ses profits, selon un rapport publié vendredi.

Le Wall Street Journal a cité des personnes non identifiées, familières avec les sondes, dans un article sur l’offensive prochaine du ministère américain de la justice et des procureurs généraux de plusieurs États.

Le ministère de la Justice pourrait déposer son dossier dès cet été, tandis que le procureur général du Texas, Ken Paxton, pourrait prendre des mesures à l’automne, avec ses pairs d’autres États, selon le Journal. Le procureur général des États-Unis, William Barr, avait précédemment déclaré qu’il espérait décider de poursuivre ou non une affaire antitrust contre Google d’ici l’été. Le Texas et d’autres États ont annoncé qu’ils examinaient les pratiques commerciales de Google en septembre dernier.

Google a reconnu être en discussion avec le ministère de la Justice et Paxton sans préciser la nature des discussions. “Nous nous concentrons fermement sur la fourniture de services qui aident les consommateurs, soutiennent des milliers d’entreprises et permettent un choix et une concurrence accrus”, a déclaré l’entreprise dans une déclaration.

A lire également : L’ancien PDG de Google, Eric Schmidt, quitte l’Alphabet Board après 18 ans : Rapport

Ce n’est pas la première fois que Google se retrouve sous le microscope de l’antitrust aux États-Unis. La Commission fédérale du commerce a clos une enquête approfondie sur les abus présumés de Google en 2013 sans prendre aucune mesure parce qu’elle a conclu que la société de Mountain View, en Californie, ne faisait pas de mal aux consommateurs.

Depuis lors, Google est devenu encore plus puissant sous l’égide de sa société mère, Alphabet, qui a vu le jour il y a cinq ans. Lorsque la FTC a clos son dossier, Google générait un revenu annuel de 50 milliards de dollars. L’année dernière, Alphabet a réalisé un chiffre d’affaires de 162 milliards de dollars.

La majeure partie de l’argent provient d’un marché publicitaire numérique que Google domine avec son rival de réseau social Facebook, autre cible potentielle des régulateurs antitrust. Cependant, on ne sait pas si Facebook pourrait être poursuivi en justice.


A lire également : Google a évalué les possibilités d’acquérir l’application de réunion vidéo Zoom : Rapport

Google est le plus grand des deux géants de la publicité en ligne, grâce notamment à un moteur de recherche qui est devenu synonyme de recherche. L’entreprise possède également le premier navigateur web dans Chrome, le plus grand système d’exploitation mobile au monde dans Android, le premier site de vidéo dans YouTube et le système de cartographie numérique le plus populaire.

Google a toujours maintenu ses services face à une concurrence importante et a lancé des innovations qui aident les gens à gérer leur vie. La plupart des services sont offerts gratuitement en échange d’informations personnelles qui aident Google à vendre ses annonces.

Les autorités antitrust en Europe ont tenté de sévir contre Google en lui imposant des amendes de plusieurs milliards de dollars et en ordonnant de modifier ses pratiques. Mais les critiques de l’entreprise affirment que ces sanctions n’ont pas été assez sévères et soutiennent que des mesures plus extrêmes seront nécessaires pour que Google change ses méthodes.

Il pourrait s’agir d’une tentative du gouvernement de forcer Google à scinder ses différents services en plusieurs entreprises, un effort auquel la société serait probablement farouchement opposée.

Passionné de marketing, j'ai voulu étudier le référencement et la rédaction web pour assuré un bon marketing pour les site web. Je suis rédactrice bénévole sur ce site d'actualités sur les rubriques Société et International principalement.