24 octobre 2020

Les Etats-Unis vont bloquer les importations d’huile de palme d’un producteur malaisien, suite à des accusations d’abus de droit

Les Etats-Unis ont interdit les importations d’huile de palme de la société malaisienne FGV Holdings Bhd après la découverte d’indicateurs d’abus de travail, a déclaré mercredi l’agence américaine Customs and Border Protection (CBP).

FGV est le plus grand producteur d’huile de palme brute au monde. D’autres fournisseurs d’huile ont fait l’objet d’allégations de groupes de défense des droits de l’homme et du travail.

Le CBP a déclaré que l’enquête a révélé des abus sur les personnes vulnérables, des tromperies, des violences physiques et sexuelles, des intimidations et des menaces, et la rétention de documents d’identité. Il a ajouté que l’interdiction entrerait en vigueur immédiatement.

“L’utilisation du travail forcé dans la production d’un produit aussi omniprésent permet aux entreprises de tirer profit de l’abus de travailleurs vulnérables”, a déclaré Brenda Smith, commissaire adjointe exécutive du bureau commercial du CBP.

Quelque 337 000 travailleurs des plantations de palmiers en Malaisie sont des migrants originaires de pays comme l’Indonésie, l’Inde et le Bangladesh.