15 août 2020

Les États-Unis se portaient bien jusqu’à ce qu’ils soient frappés par le coronavirus chinois : Donald Trump

Les États-Unis se portaient bien jusqu’à ce qu’ils soient touchés par un virus provenant de Chine, a déclaré le président Donald Trump à l’occasion de la 244e fête de l’indépendance des États-Unis.

“La puissance des droits de douane imposés sur les pays étrangers qui ont profité des États-Unis pendant des décennies nous a permis de conclure de grands accords commerciaux là où il n’y en avait pas. Des dizaines de milliards de dollars sont maintenant versés au Trésor américain par ces mêmes pays, mais nous avons ensuite été frappés par le virus qui venait de Chine”, a déclaré M. Trump.

Il a ajouté : “Nous produisons des blouses, des masques et du matériel chirurgical… Il a été presque exclusivement fabriqué dans des pays étrangers, en particulier en Chine, d’où, ironiquement, ce virus et d’autres proviennent”.

“Le secret, les tromperies et les dissimulations de la Chine lui ont permis de se répandre dans le monde entier et la Chine doit être tenue pleinement responsable”.

S’exprimant sur les vaccins contre les coronavirus, M. Trump a déclaré : “Nous nous portons maintenant incroyablement bien et nous testons des vaccins, des traitements et des thérapeutiques. Je tiens à remercier les scientifiques et les chercheurs du pays et du monde entier qui sont à la pointe de notre effort historique pour mettre au point et fournir rapidement des traitements salvateurs et, à terme, un vaccin. Nous libérons le génie scientifique de notre nation et nous aurons probablement une solution thérapeutique et vaccinale bien avant la fin de l’année”.

Il a déclaré que le pays avait jusqu’à présent testé près de 40 millions de personnes et que, par conséquent, le pays montre “des résultats qu’aucun autre pays ne montre parce qu’aucun autre pays ne teste comme nous le faisons… nous avons les meilleures installations de test.