8 août 2020

Les États-Unis pourraient interdire tous les membres du parti communiste chinois et leur famille élargie

Le gouvernement américain envisage d’interdire les voyages aux États-Unis de tous les membres du Parti communiste chinois et de leurs familles.

Une personne connaissant bien la question a déclaré jeudi que des hauts fonctionnaires avaient commencé à faire circuler un projet d’un éventuel ordre présidentiel.

Les médias américains ont rapporté que les discussions se concentrent sur le refus de visas à plus de 90 millions de Chinois. La source a déclaré que les responsables gouvernementaux débattent également de la possibilité d’empêcher les enfants des membres du parti communiste de fréquenter les universités américaines.

La Chine a rejeté cette idée : “C’est à l’encontre de la tendance du 21e siècle, et c’est très absurde”, a déclaré un porte-parole du ministère des affaires étrangères.

“Nous sommes en train de réfléchir, sous la direction du président, à la manière de faire reculer le parti communiste chinois”, a déclaré le secrétaire d’État américain Mike Pompeo. “Nous gardons toutes les options sur la table en ce qui concerne la Chine”, a déclaré la secrétaire de presse de la Maison Blanche Kayleigh McEnany.

Cette dernière annonce devrait mettre à rude épreuve les relations entre Washington et Pékin, qui se sont affrontées ces derniers mois à propos de la gestion par la Chine de l’épidémie de coronavirus, du resserrement de son emprise sur Hong Kong, de ses revendications contestées dans la mer de Chine méridionale et des accusations de crimes contre les droits de l’homme dans le Xinjiang.