19 septembre 2020

Les États-Unis et la Pologne signent un accord de défense pour le déploiement de troupes

Les États-Unis et la Pologne ont signé samedi un accord militaire qui ouvrira la voie au déploiement de troupes américaines supplémentaires dans ce pays d’Europe de l’Est.

L’accord de coopération renforcée en matière de défense (EDCA) a été signé par le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, et le ministre polonais de la défense, Mariusz Blaszczak, à la suite d’une réunion avec le président Andrej Duda.

“Cela renforcera également la garantie que nos soldats seront côte à côte en cas de danger, qu’il s’agisse d’une menace pour la Pologne ou pour les États-Unis”, a déclaré M. Duda après la cérémonie au palais présidentiel de Varsovie.

Environ 4 500 soldats américains sont actuellement stationnés en Pologne et, dans le cadre du nouvel accord de défense, 1 000 autres viendront s’y ajouter, tandis que le quartier général du Vème Corps de l’armée américaine sera également transféré d’Allemagne en Pologne.

L’accord renforcerait également d’autres aspects de la coopération bilatérale, principalement les investissements et les liens commerciaux.

“L’accord renforcera notre coopération militaire et augmentera la présence militaire des États-Unis en Pologne afin de consolider la dissuasion de l’OTAN, de soutenir la sécurité européenne et de contribuer à garantir la démocratie, la liberté et la souveraineté”, a déclaré le président américain Donald Trump.

L’accord est intervenu quelques semaines après que Trump ait confirmé son intention de retirer environ 12 000 soldats américains des bases allemandes, accusant Berlin d’être “délinquant” dans sa contribution à l’OTAN, et de déplacer certains d’entre eux vers d’autres pays de l’OTAN, dont la Pologne, la Belgique et l’Italie.

La présence de troupes américaines en Allemagne marque l’engagement de Washington à assurer la sécurité des alliés européens face à la menace russe, qui remonte à la fin de la Seconde Guerre mondiale.