5 août 2020

Les élections à Singapour : Le PM Loong a conduit le PAP à son retour au pouvoir avec 83 des 93 sièges

Le Parti d’action populaire (PAP) du Premier ministre de Singapour, Lee Hsien Loong, est revenu au pouvoir, remportant 83 des 93 sièges contestés lors des élections générales de vendredi, même si l’opposition a enregistré des gains mineurs.

Lee, 68 ans, a été réélu dans son groupe de représentation de la circonscription d’Ang Mo Kio. Le Premier ministre a dirigé l’équipe GRC de son parti, composée de Gan Thiam Poh, Darryl David, Ng Ling Ling et Nadia Ahmad Samdin.

Le vice-premier ministre et ministre des finances, Heng Swee Keat, a également été réélu. Son équipe comprenait Maliki Osman, Jessica Tan, Cheryl Chan et Tan Kiat How de la GRC de la côte Est.

Le Parti des travailleurs de l’opposition — dirigé par le leader d’origine indienne Pritam Singh — a remporté 10 sièges, dont le GRC de Sengkang où il a battu l’équipe du PAP dirigée par le ministre du cabinet du Premier ministre Ng Chee Meng. Meng est également le secrétaire général du Congrès national des syndicats.

Singh et son équipe ont conservé la GRC aljunie. Le membre du parti Dennis Tan a conservé le siège de la circonscription uninominale de Hougang, battant Lee Hong Chuang du PAP. Le Parti des travailleurs avait obtenu six sièges lors des dernières élections générales de 2015.

Quelque 2,65 millions de Singapouriens portant des masques et des gants ont voté lors des élections pour sélectionner 93 membres du Parlement sur les 192 candidats en lice pour des sièges par l’intermédiaire de 17 GRC qui regroupent les candidats en quatre ou cinq, et de 14 circonscriptions uninominales.

Le PAP dirige Singapour depuis l’indépendance avec la majorité absolue. Onze partis politiques, dont le PAP, ont fait campagne pendant neuf jours au milieu du défi sans précédent de Covid-19 qui a poussé l’économie de la ville-État vers la pire récession jamais connue en près de deux décennies.

Afin d’améliorer la sécurité du vote dans le contexte de la pandémie de Covid-19, le nombre de bureaux de vote a été porté de 880 à 1 100.

Le mois dernier, le Premier ministre Lee a convoqué des élections générales dix mois avant la date prévue afin de “faire le ménage” et de donner au nouveau gouvernement un nouveau mandat de cinq ans pour se concentrer sur l’agenda national.

Le PAP de Lee a remporté toutes les élections depuis la fin des années 1950. Le PAP, parti au pouvoir, est le seul à avoir des candidats en lice pour les 93 sièges. C’est la deuxième fois que l’opposition présente des candidats pour tous les sièges du Parlement.

Lors des dernières élections de septembre 2015, le PAP s’est présenté aux 89 sièges et en a remporté 83, soit la majorité absolue à la Chambre.

Lee, qui est le troisième premier ministre du pays, dirige le gouvernement depuis 2004. Son père, Lee Kuan Yew, a été le premier Premier ministre de Singapour et il a transformé la ville-État en une nation riche pendant ses 31 ans de règne.