4 août 2020

Les dirigeants des États allemands appellent le Congrès américain à bloquer le retrait prévu des troupes américaines par M. Trump

Les dirigeants de plusieurs États allemands ont fait appel au Congrès américain pour bloquer les plans du président Donald Trump de retirer les forces américaines d’Allemagne.

“Nous vous demandons donc de nous soutenir dans nos efforts pour ne pas rompre le lien d’amitié mais pour le renforcer et pour assurer la présence américaine en Allemagne et en Europe à l’avenir”, ont déclaré les premiers ministres de Bavière, de Hesse, du Bade-Wurtemberg et de Rhénanie-Palatinat dans leur appel.

Avec leurs bases, unités de combat, hôpitaux militaires et autres infrastructures clés, les forces armées américaines en Allemagne forment “l’épine dorsale de la présence américaine en Europe et de la capacité d’action de l’OTAN”, peut-on lire dans la lettre.

L’Allemagne accueille plus de troupes américaines que tout autre pays en Europe. Le mois dernier, Trump a ordonné à l’armée américaine de retirer 9 500 soldats de l’Allemagne, ramenant ainsi leur nombre de 34 500 à 25 000. Il a cité comme raison l’incapacité de l’Allemagne à atteindre l’objectif de l’OTAN en matière de dépenses de défense. La Maison Blanche a insisté sur le fait que cette mesure “renforcerait la dissuasion russe, consoliderait l’OTAN et rassurerait les Alliés”.

Pendant ce temps, les membres du Congrès ont travaillé sur une législation qui empêcherait le président d’entamer le retrait des troupes.