8 août 2020

L’économie mexicaine a chuté de 17,3% au deuxième trimestre suite à la piqûre d’un coronavirus

L’activité économique du Mexique a chuté de 17,3 % au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent, l’arrêt de l’activité économique causé par la pandémie de COVID-19 ayant plongé le pays plus profondément dans une récession, selon les données préliminaires du gouvernement publiées jeudi.

L’agence statistique mexicaine a déclaré que le deuxième trimestre d’avril à juin était inférieur de 18,9 % à la même période de l’année précédente dans ses estimations corrigées des variations saisonnières du produit intérieur brut.

En juin, l’Institut national des statistiques et de la géographie a annoncé que l’activité industrielle avait chuté de 25 % en avril par rapport à mars, la pire baisse mensuelle depuis qu’il a commencé à suivre les données mensuelles en 1993.

Le président Andrs Manuel Lpez Obrador a récemment déclaré que l’économie avait touché le fond fin avril.

Le pays a perdu plus d’un million d’emplois dans son secteur formel. Plus de la moitié des Mexicains travaillent dans l’économie informelle, ce qui aurait fait disparaître beaucoup plus d’emplois.

L’économie mexicaine était déjà en récession avant que le pays n’enregistre son premier cas confirmé de COVID-19 le 28 février. L’économie devrait se contracter d’au moins 9 % en 2020.

Le gouvernement a fait état de plus de 408 000 infections confirmées et de plus de 45 000 décès.

(Seuls le titre et l’image de ce rapport ont pu être retravaillés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux syndiqué).