Le volume des échanges mondiaux de marchandises devrait chuter au premier semestre, selon l’OMC

Le volume des échanges mondiaux de marchandises devrait chuter au premier semestre, selon l’OMC

Non Par Charles Foucault

Selon l’Organisation mondiale du commerce (OMC), le volume des échanges mondiaux de marchandises devrait chuter au cours du premier semestre 2020, la crise actuelle ayant aggravé le marasme commercial précédent.

Le baromètre du commerce des marchandises de l’organisme mondial (GTB), publié mercredi, laisse entrevoir un nouvel affaiblissement des volumes commerciaux au cours de la période H2CY20. Les statistiques commerciales de l’OMC montrent que le volume du commerce mondial de marchandises a diminué de 0,1 % en 2019, marquant ainsi la première baisse annuelle depuis 2009. Cette situation s’est nettement aggravée à la fin de 2019.

A lire également : Coronavirus EN DIRECT : Plus de 2 millions de personnes ont été infectées par le virus dans le monde

“Le volume corrigé des variations saisonnières du commerce mondial de marchandises au quatrième trimestre a diminué de 1 % en glissement annuel, et de 1,2 % par rapport au trimestre précédent. La croissance a été freinée par des tensions commerciales persistantes et par le ralentissement de l’activité économique dans les principales économies”, a déclaré l’OMC. L’incertitude des conditions commerciales, alimentée par le protectionnisme, a encore réduit les commandes à l’exportation dans des secteurs clés.

Les exportations de l’Inde se sont contractées de 60,28 % en avril, un record, pour atteindre 10,36 milliards de dollars, ce qui représente une baisse pour le deuxième mois consécutif, car le blocage a eu des répercussions sur le commerce. Le taux de chute du commerce extérieur a été le plus élevé depuis au moins le 1er avril 1995, les unités de fabrication étant restées fermées pendant les 20 premiers jours en raison des restrictions nationales, et ayant été confrontées plus tard à d’importants obstacles logistiques et d’approvisionnement.