20 septembre 2020

Le visa H1-B doit être utilisé pour les talents hautement rémunérés afin de créer des emplois aux États-Unis : L’atout

Le président américain Donald Trump a signé lundi un nouveau décret sur l’alignement des pratiques fédérales en matière de contrats et d’embauche sur “l’intérêt des travailleurs américains”. Il a demandé d’interdire aux employeurs américains d’utiliser des travailleurs H-1B pour déplacer des Américains dans le cadre de contrats d’externalisation.

“Aujourd’hui, je signe un décret pour garantir que le gouvernement fédéral respecte une règle très simple : engager un Américain. Nous l’avons fait à un niveau qui n’a peut-être jamais été fait”, a déclaré le président Trump.

Cela garantit que les agences fédérales américaines donneront la priorité à l’embauche d’Américains plutôt qu’à l’embauche de travailleurs étrangers – la majorité de ceux qui sont sous visa H-1B.

Le président américain a déclaré qu’il prendra des mesures disciplinaires fermes contre la direction de la Tennessee Valley Authority, qui a “malheureusement et cruellement” trahi les travailleurs américains.

“Au moment où nous parlons, nous finalisons les règlements H1-B afin qu’aucun travailleur américain ne soit plus jamais remplacé. Les H1-B devraient être utilisés pour les talents les mieux payés afin de créer des emplois américains, et non pas comme un programme de main-d’œuvre bon marché pour détruire des emplois américains”, a-t-il déclaré.

Le président américain a déclaré qu’il révoquait officiellement le président du conseil d’administration, James Thompson, et le membre du conseil d’administration, Richard Howorth. “Si la TVA n’intervient pas rapidement pour revenir sur sa décision de réembaucher ses travailleurs, d’autres membres du conseil d’administration seront démis de leurs fonctions. Nous avons le droit absolu de révoquer les membres du conseil d’administration”, a-t-il déclaré.

Le décret signé par le président Trump stipule que “le responsable de chaque agence qui conclut des contrats doit évaluer tout impact négatif des pratiques d’embauche de main-d’œuvre étrangère temporaire ou de délocalisation des entrepreneurs et sous-traitants sur l’économie et l’efficacité des marchés publics fédéraux et sur la sécurité nationale, et proposer des mesures, si nécessaire et selon les besoins et conformément au droit applicable, pour améliorer l’économie et l’efficacité des marchés publics fédéraux et protéger la sécurité nationale.

(Seuls le titre et l’image de ce rapport ont pu être retravaillés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux syndiqué).