22 septembre 2020

Le Tadjikistan va attirer 1 milliard de dollars de prêts extérieurs

Le Tadjikistan, selon le Programme d’emprunts extérieurs de la République jusqu’en 2022, prévoit d’attirer des prêts extérieurs d’un montant total d’un milliard de dollars, a rapporté l’agence Avesta en référence au ministère des Finances du Tadjikistan.

D’ici la fin de cette année, la république prévoit d’attirer des prêts d’un montant de 220 millions de dollars, en 2021 – 336,4 millions de dollars, et en 2022 – plus de 365 millions de dollars.

Dans le même temps, le Tadjikistan a dépensé environ 115 millions de dollars pour le service de la dette extérieure au cours du premier semestre 2020.

Environ 76,5 millions de dollars ont été dépensés pour le service de la dette principale et plus de 38 millions de dollars – pour le paiement des taux d’intérêt.

Ainsi, le montant de la dette des entreprises d’État du Tadjikistan sans garantie de l’État s’élevait à 31,5 millions de dollars.

Ce prêt est inclus dans le montant total de la dette extérieure du pays, et les fonds sont attirés par des entreprises publiques individuelles pour la mise en œuvre de divers projets d’investissement.

Selon le ministère des finances, la dette extérieure de la république pour 6 mois de cette année s’est élevée à 3 milliards 96,1 millions de dollars, soit 36,1% du PIB.

Les principaux créanciers du Tadjikistan sont la banque chinoise Eximbank – plus de 1,1 milliard de dollars, la Banque mondiale – 338,5 millions de dollars et la Banque asiatique de développement avec un prêt de 278,3 millions de dollars.