22 septembre 2020

Le service de renseignement norvégien arrête un Norvégien pour espionnage lié à la Russie

Samedi, la police d’Oslo, la capitale norvégienne, a arrêté un citoyen norvégien soupçonné de remettre illégalement des informations à un agent des services de renseignements russes.

L’homme, dont le nom n’a pas été cité, était soupçonné de “nuire à des intérêts nationaux vitaux”, ce qui pouvait entraîner une peine pouvant aller jusqu’à 15 ans de prison.

“La personne arrêtée a eu des entretiens avec un officier de l’agence de renseignement russe”, a déclaré l’agence de renseignement du PST.

DNV GL, une société qui fournit des certifications à des fins d’assurance pour les industries maritime, pétrolière et gazière et les énergies renouvelables, a confirmé que le suspect était l’un de ses employés.

Le PST a déclaré que l’homme “avait accès à des informations qui, à notre avis, pourraient être d’un grand intérêt et d’une grande importance pour d’autres pays et d’autres acteurs”.

Un juge a ordonné lundi que l’homme soit détenu pendant quatre semaines, les deux premières en isolement. Selon son avocat, il nie tout acte répréhensible.

L’ambassade de Russie à Oslo n’a pas immédiatement commenté l’arrestation.