5 août 2020

Le Sénat italien ouvre la voie au procès de l’ex-ministre Salvini concernant un navire de migrants

Le Sénat italien a voté jeudi la levée de l’immunité de l’ancien ministre de l’intérieur Matteo Salvini, de la Ligue d’extrême droite, ouvrant la voie à son procès pour avoir refusé à 164 migrants de descendre d’un bateau en Sicile en août dernier.

La décision de Salvini a maintenu les migrants à bord du navire de sauvetage espagnol Open Arms pendant 20 jours, après quoi il a finalement été autorisé à entrer dans un port de l’île italienne de Lampedusa.

Les procureurs l’ont accusé d’enlèvement et de négligence, mais il a été protégé de tout procès car il bénéficie d’une immunité.

“J’irai au tribunal la tête haute et le dos droit. C’est un procès politique et si quelqu’un pense qu’il m’a affaibli, il se trompe”, a déclaré M. Salvini avant le vote.

En février, le Sénat a levé l’immunité de Salvini dans une affaire similaire concernant un autre navire bloqué. Une audience préliminaire sur cette affaire est prévue pour le 3 octobre.