19 octobre 2020

Le Royaume-Uni va mettre en œuvre des mesures de tolérance en matière d’hospitalité

Le ministre britannique des finances, Rishi Sunak, doit annoncer vendredi un programme local de mise à pied dans lequel le gouvernement subventionnera deux tiers des salaires des travailleurs des pubs, restaurants et autres entreprises qui sont obligés de fermer à cause du coronavirus, ont rapporté les médias britanniques.

Selon les médias locaux, les employeurs pourront accéder au régime “aussi longtemps que les pubs, restaurants et autres entreprises seront fermés”. L’industrie hôtelière s’est plainte que la mesure détruise des entreprises.

Le Premier ministre Boris Johnson va, semble-t-il, lancer un code de verrouillage local simplifié à trois niveaux. Les zones de niveau 1 continueront à bénéficier des mesures actuelles de distanciation sociale, celles de niveau 2 auront une interdiction de mélange des ménages, tandis que les zones de niveau 3 devront fermer l’hospitalité.

Le Parlement britannique votera mardi sur l’imposition d’une heure de fermeture à 22 heures pour les pubs, bars et restaurants, qui représentent 41% des nouveaux cas.

La Grande-Bretagne a déjà connu le plus grand nombre de décès en Europe. Les épidémiologistes ont averti que le nombre de patients atteints de coronavirus en soins intensifs dans le pays dépassera le pic d’avril si les infections continuent à augmenter au rythme actuel.