19 octobre 2020

Le Royaume-Uni va imposer des restrictions COVID plus strictes

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré mardi qu’il devait prendre des mesures pour freiner la propagation des cas de coronavirus, mais que l’économie pouvait continuer à progresser malgré les nouvelles restrictions.

“Nous devons agir maintenant… de cette façon, nous pouvons maintenir les gens au travail, nous pouvons garder nos magasins et nos écoles ouverts, et nous pouvons faire avancer notre pays tout en travaillant ensemble pour supprimer le virus”, a déclaré M. Johnson dans un discours télévisé.

Mardi, le gouvernement a ordonné aux pubs de fermer plus tôt et a abandonné les appels à la reprise du travail.

“Je tiens à souligner qu’il ne s’agit en aucun cas d’un retour au verrouillage total du mois de mars. C’est le moment où nous devons agir … Nous agissons selon le principe qu’un point de suture à temps en sauve neuf”, a déclaré M. Johnson.

Il a ajouté que les mesures, qui pourraient être en place jusqu’à six mois, seraient renforcées par des sanctions plus lourdes en cas d’infraction, une présence policière renforcée et un soutien militaire.

Le Royaume-Uni a le pire bilan de COVID-19 en Europe, avec près de 42 000 décès à ce jour. Lundi, le pays a enregistré 4 368 nouvelles infections, des niveaux jamais vus depuis début mai, lorsque la Grande-Bretagne commençait seulement à sortir de l’isolement.