15 août 2020

Le Royaume-Uni va dépenser 705 millions de livres sterling pour les infrastructures frontalières de l’UE

Le Royaume-Uni a dévoilé dimanche son plan de 705 millions de livres sterling pour un nouveau système d’infrastructures frontalières, afin de préparer les vérifications et les contrôles et de maintenir la fluidité des échanges commerciaux alors que le pays s’apprête à quitter l’union douanière de l’UE à la fin de l’année.

Le nouveau programme de financement fera des frontières britanniques “la frontière la plus efficace du monde d’ici 2025” et les préparera à “l’indépendance totale” lorsque la période de transition post-Brexit prendra fin, a écrit le ministre britannique Michael Gove dans le Daily Telegraph.

Le nouveau système, qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2021, prévoit 470 millions de livres sterling pour la construction d’infrastructures portuaires et intérieures, tandis que 235 millions de livres sterling seront alloués aux systèmes informatiques et à la dotation en personnel.

“Nous mettrons en place des infrastructures spécifiques afin de fluidifier le trafic”, a déclaré M. Gove à Andrew Marr, de la BBC.

Alors que le pays négocie un accord commercial post-Brexit avec l’Union européenne, M. Gove a ajouté que de plus amples informations sur la situation de l’Irlande du Nord seront publiées “dans le courant du mois”.