15 août 2020

Le Royaume-Uni resserre le verrou dans le nord de l’Angleterre

Le Royaume-Uni a resserré le verrou dans certaines parties du nord de l’Angleterre après une augmentation du taux d’infection par les coronavirus.

Jeudi, le pays a fait état de 846 nouvelles infections, le nombre le plus élevé depuis plus d’un mois, ce qui a incité le premier ministre Boris Johnson à mettre en garde contre une éventuelle deuxième vague en Europe.

Plus de 4 millions de citoyens ont reçu l’ordre de ne pas se mélanger avec d’autres ménages du Grand Manchester, de certaines parties du West Yorkshire et de l’East Lancashire. Ils sont toujours autorisés à aller travailler, à fréquenter un pub, une église ou une mosquée avec des membres de leur propre ménage. Ceux qui enfreignent les règles s’exposent à une amende de 100 livres.

“Le problème avec ce virus est qu’il se développe grâce au contact social qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue. Je comprends tout à fait l’impact humain de cette situation, mais malheureusement, c’est ainsi que le virus se transmet. Nous pouvons voir cette deuxième vague en Europe”, a déclaré le ministre de la santé Matt Hancock.