15 août 2020

Le Royaume-Uni réintroduit la quarantaine pour les voyageurs en provenance d’Espagne

Samedi soir, le gouvernement britannique a annoncé de manière inattendue qu’il réimposerait une obligation de quarantaine de deux semaines aux voyageurs arrivant d’Espagne, suite à une recrudescence des infections par COVID-19 dans ce pays méditerranéen la semaine dernière.

La mesure de quarantaine est entrée en vigueur samedi soir et concerne également les îles de Majorque, Minorque et Ibiza. Le ministère britannique des affaires étrangères a également conseillé aux citoyens d’éviter tout voyage non essentiel en Espagne, afin d’éviter une deuxième vague dans le pays. Toutefois, l’interdiction de voyager pour des raisons non essentielles ne s’applique pas aux îles Canaries et aux Baléares.

Après que le ministère britannique des affaires étrangères a retiré l’Espagne de la liste des pays sûrs, les personnes arrivant du sud du pays devront fournir aux autorités une adresse où elles pourront s’isoler pendant 14 jours sous peine d’une amende, et elles ne seront pas autorisées à sortir pour acheter de la nourriture si quelqu’un d’autre peut s’en charger pour elles.

Les autorités espagnoles ont déclaré qu’elles “comprennent” la décision du Royaume-Uni et qu’elles sont en contact avec les autorités britanniques, ajoutant que la propagation du virus dans le pays est “sous contrôle”.

“Comme dans tous les autres pays, nous voyons des épidémies, qui sont parfaitement sous contrôle”, a déclaré dimanche la ministre espagnole des affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, aux journalistes, ajoutant que “la plupart des nouveaux cas sont asymptomatiques. Cela montre les efforts considérables déployés pour les identifier et les contrôler”.

Depuis que l’Espagne a rouvert ses frontières aux voyageurs et assoupli les restrictions, elle a constaté une recrudescence des cas de coronavirus, la plupart des infections frappant des jeunes qui se rassemblent en plus grand nombre.

Vendredi seulement, le pays a signalé 2 550 nouveaux cas.