23 septembre 2020

Le Royaume-Uni met en quarantaine les arrivants en provenance de France

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé jeudi que les voyageurs arrivant au Royaume-Uni en provenance de France devront s’isoler pendant deux semaines, en raison d’une augmentation des cas de COVID-19.

La mesure qui entrera en vigueur à partir de samedi 4 heures du matin, s’appliquera également à ceux qui viennent des Pays-Bas, de Malte, de Monaco, de Turquie, des Caïques et d’Aruba.

L’annonce de Downing Street devrait porter un coup majeur aux projets de vacances des Britanniques, car on estime que plus de 160 000 vacanciers britanniques se trouvent actuellement en France, selon le secrétaire d’État britannique aux transports, Grant Shapps.

Le ministre délégué français aux Affaires européennes, Clément Beaune, a tweeté que la mesure du gouvernement britannique était une question de “regret” pour la France qui conduira à des mesures réciproques, et qu’ils espèrent “un retour à la normale, dès que possible”.

La semaine dernière, les infections en France ont dépassé les 2 000 par jour, marquant un record après le blocage.

Suite à l’annonce de l’exemption de voyage, les actions d’Air France-KLM ont baissé vendredi de 3,1%, ainsi que celles de Getlink, qui exploite Eurotunnel (-2,2%), d’ADP, qui exploite les aéroports de Paris (-2,3%), et de la société hôtelière Accor (-2,1%)