11 août 2020

Le Royaume-Uni affirme que la Russie a tenté de se mêler des élections en divulguant des documents commerciaux américains

Le Royaume-Uni a déclaré jeudi que des “acteurs russes” avaient tenté d’interférer dans ses élections générales de 2019 en amplifiant en ligne “des documents gouvernementaux acquis illégalement et ayant fait l’objet de fuites”.

Le ministre des affaires étrangères Dominic Raab a déclaré qu’une enquête gouvernementale avait révélé que la Russie avait tenté à plusieurs reprises de s’ingérer dans les élections, au cours desquelles le premier ministre Boris Johnson et le Parti conservateur ont remporté une victoire écrasante contre le candidat de l’opposition Jeremy Corbyn et le Parti travailliste.

“Des documents gouvernementaux sensibles relatifs à l’accord de libre-échange entre le Royaume-Uni et les États-Unis ont été acquis illégalement avant les élections générales de 2019 et diffusés en ligne via la plateforme de médias sociaux Reddit”, a déclaré M. Raab. Les documents ont été utilisés par le parti travailliste, pour prétendre que le gouvernement conservateur se préparait à “vendre” le Service national de santé.

Le ministère russe des affaires étrangères a rejeté la déclaration de Raab comme étant “vague et contradictoire” : “D’une part, il n’y a pas de preuve, d’autre part, certaines mesures de rétorsion possibles sont mentionnées. Ce sont des choses qui s’excluent mutuellement”, a déclaré un porte-parole.

Jeudi, le Royaume-Uni s’est également joint aux États-Unis et au Canada pour accuser la Russie de tenter de voler des informations aux organisations qui développent des vaccins contre les coronavirus. La Russie a rejeté ces accusations.