23 septembre 2020

Le régime de Loukachenko arrête des leaders de protestation et convoque le prix Nobel pour un interrogatoire

Le comité d’enquête biélorusse a convoqué l’écrivain Svetlana Alexievich, lauréate du prix Nobel, pour son appartenance à un nouvel organe d’opposition.

Le Conseil de coordination de l’opposition a été créé la semaine dernière par les critiques du président Alexandre Loukachenko. Il vise à développer une stratégie pour une transition du pouvoir, mais les autorités du Belarus ont ouvert une enquête criminelle sur sa formation.

Loukachenko, qui dirige le pays depuis 1994, a remporté une victoire écrasante lors des élections du 9 août. Ce vote a été dénoncé par des fonctionnaires de l’UE. L’opposition affirme que le principal challenger de Loukachenko, Svetlana Tikhanovskaya, a été le vainqueur légitime et souhaite de nouvelles élections. Mme Tikhanovskaya s’est installée en Lituanie après le vote.

Lundi, la police biélorusse a arrêté plusieurs grands militants de l’opposition ainsi qu’une poignée de manifestants qui participaient à une vague de protestations contre les résultats officiels de l’élection, qui a donné à Loukachenko un sixième mandat avec un improbable 80 % des voix.

Parmi les militants arrêtés figurent également d’autres membres du Conseil de coordination.