14 août 2020

Le rédacteur en chef du principal site d’information indépendant de Hongrie licencié

Szabolcs Dull, le rédacteur en chef du plus grand site d’information indépendant de Hongrie, Index.hu, a été licencié mercredi.

Cette décision intervient un mois après que M. Dull ait averti que l’indépendance du site web par rapport au gouvernement était menacée. Le mois dernier, Index a déplacé son “baromètre de l’indépendance” de “indépendant” à “en danger” après avoir été confronté aux plans de la direction visant à réorganiser la salle de rédaction, auxquels il s’est opposé.

Index fait partie des médias indépendants qui ont souffert financièrement des efforts du Premier ministre Viktor Orban pour contrôler les médias hongrois. Le gouvernement a nié toute ingérence dans les médias.

La Commission européenne a déjà exprimé son inquiétude quant à l’indépendance d’index.hu, et a accusé Budapest d’éroder l’État de droit. Plusieurs médias indépendants ont fermé après qu’Orban ait utilisé des leviers juridiques, des changements de propriété et de l’argent de la publicité pour créer des médias plus loyaux.

Plus de 90 membres du personnel ont déclaré dans une note publiée sur Index qu’ils considèrent le licenciement de Dull comme “une tentative ouverte d’exercer une pression”, qui rendra impossible le travail indépendant dans la salle de presse.

M. Dull a déclaré plus tard que Laszlo Bodolai, qui dirige la fondation propriétaire d’Index, lui avait dit qu’il avait été licencié à cause de la décision de déplacer le “baromètre de l’indépendance” et à cause des annonces qu’il avait rédigées pour expliquer les raisons de cette décision.

“L’indépendance politique d’Index n’est pas en danger”, a déclaré M. Bodolai, ajoutant que M. Dull avait été incapable de contrôler les tensions internes qui découlaient de tentatives perçues d’influencer la salle de presse. Cela a entraîné un désarroi et une baisse des revenus, les annonceurs restant à l’écart, selon M. Bodolai.