Laurent Demas 3 mai 2019

Contenu exclusif

La note que vous essayez d’accéder est exclusive pour les abonnés S’abonner Connaître nos plans et profiter de El País sans limites.loginSi vous êtes déjà un abonné, vous pouvez vous connecter avec votre nom d’utilisateur et mot de passe.le procureur du crime organisé Luis Pacheco demandé de traiter député Daniel Placeres du Mouvement de la participation populaire (MPP) pour le cas verre.Selon la lettre à laquelle El País a accédé, Pacheco demande à la Chambre des sénateurs de lever les privilèges du député au Congrès et, le cas échéant, de le poursuivre en tant qu’auteur présumé pénalement responsable d’un crime d’intérêt personnel et public.Il rappelle ensuite que, puisqu’il s’agit d’un crime “punissable d’une peine minimale d’emprisonnement et qu’aucune des circonstances ne justifie l’imposition d’une détention provisoire ou d’autres mesures conservatoires, la poursuite pourrait être ordonnée sans emprisonnement”.L’affaire remonte à décembre 2018, à la suite d’une plainte déposée par trois travailleurs au sujet d’irrégularités et de travail non déclaré dans la coopérative Envidrio, dont le député était le directeur. Depuis mai 2017, un dossier judiciaire est en instance qui enquête sur les prêts Fondes, dont celui en faveur d’Envidrio, qu’ils avaient ouvert.

Fiscal pidió procesar a Daniel Placeres by Youtopia on Scribd

 

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*