11 août 2020

Le prix du pétrole chute alors que l’aggravation du Covid-19 menace la reprise de la demande de carburant

Les prix du pétrole ont chuté lundi, alourdis par la perspective qu’une augmentation du rythme des infections à coronavirus pourrait faire dérailler la reprise de la demande de carburant.

Le Brent a baissé de 10 cents, soit 0,2%, à 43,04 dollars le baril à 0047 GMT, après avoir légèrement chuté la semaine dernière. Le pétrole américain a baissé de 6 cents, ou 0,2%, à 40,53$ le baril, après avoir gagné 4 cents la semaine dernière.

“Avec le nombre de cas de Covid-19 qui continue d’augmenter dans le monde entier et le fait que les États les plus peuplés de la Sunbelt américaine ne parviennent guère à courber et à contenir la courbe (épidémique), les inquiétudes concernant le rythme de la reprise post-Covid limitent la hausse du pétrole”, a déclaré Stephen Innes, stratège en chef des marchés mondiaux chez Axicorp.

Plus de 14 millions de personnes ont été infectées par le nouveau coronavirus dans le monde et près de 602 000 en sont mortes, selon un décompte de Reuters.

Bien que la demande de carburant se soit rétablie après une chute de 30 % en avril, suite à l’imposition par les pays du monde entier d’un verrouillage strict, la consommation reste inférieure aux niveaux d’avant la pandémie. La demande d’essence au détail aux États-Unis est de nouveau en baisse, car les infections augmentent.

Les importations de pétrole du Japon ont chuté de 14,7 % en juin par rapport au même mois de l’année précédente, ont indiqué lundi les chiffres officiels. La baisse n’a pas été aussi prononcée qu’en mai, où elles avaient chuté de 25 %, en glissement annuel.

Pourtant, les exportations de la troisième économie mondiale ont chuté d’un pourcentage à deux chiffres pour le quatrième mois consécutif, la pandémie de coronavirus ayant fait payer un lourd tribut à la demande mondiale.

Aux États-Unis, les foreurs d’énergie ont réduit le nombre de plateformes de forage de pétrole et de gaz naturel en activité à un record pour une 11e semaine consécutive, ont montré les données vendredi.