9 août 2020

Le président iranien condamne le meurtre de Floyd et accuse Trump de duplicité

Le président iranien Hassan Rouhani a qualifié le meurtre de George Floyd de brutal et a critiqué le président Donald Trump pour avoir posé pour des photos alors qu’il tenait une bible.

Dans un discours télévisé, Rouhani a déclaré que Floyd avait été tué de la manière la plus brutale.

Nous exprimons notre sympathie envers le peuple américain qui est dans les rues tout en condamnant sévèrement le crime, a-t-il dit, faisant référence à la mort de Floyd après qu’un policier blanc ait été surpris sur vidéo en train de presser son genou contre le cou de Floyd.

M. Rouhani a également fait référence à l’élimination de manifestants pacifiques dans un parc à l’extérieur de la Maison Blanche à l’aide d’agents chimiques et de grenades flash bang afin que M. Trump puisse se rendre à une église pour une séance de photos.

Il est dommage que le président se tienne debout avec une Bible alors qu’il prévoit d’agir contre son peuple, a déclaré M. Rouhni.

Les responsables iraniens profitent régulièrement des manifestations aux États-Unis pour critiquer l’administration, même si l’Iran lui-même a mis fin en novembre aux manifestations nationales en tuant des centaines de personnes, en arrêtant des milliers d’autres et en perturbant l’accès à Internet.

La télévision d’État a diffusé à plusieurs reprises des images des troubles américains.